reconnaissance de soi
Épanouissement personnel

#12 Reconnaissance: Entre dépendance & liberté

Le besoin de reconnaissance diffère selon l’histoire de chaque être humain.

Pensez-vous être en manque de reconnaissance?  Avez-vous besoin de l’approbation de l’autre en permanence ? Le manque de reconnaissance d’autrui vous gâche t’il la vie?

Dans cet article, j’explique ce qu’est le besoin de reconnaissance , comment s’en détacher afin d’être libre et sereine au quotidien!

Besoin de reconnaissance : Origine

Le mot “reconnaissance” vient du verbe “reconnaître“. Le besoin de reconnaissance fait parti de la pyramide de Maslow. Il se situe au niveau de l’Estime. Si l’on a pas comblé les besoins précédents alors on ne peut répondre à ce besoin . Nous commençons à combler ce besoin de reconnaissance dès notre naissance au sein de notre cercle familial. Cela contribue à notre affirmation de soi étant adulte. Pour ma part, quand j’étais petite, je me rappelle avoir reçu de l’affection, des compliments, de la tendresse de mes parents. Cela ne m’a pas empêché de ressentir ce besoin par la suite.

pyramide de maslow , besoins de l'humain
Pyramide de Maslow

Aujourd’hui, la société invite les parents à reconnaître tout ce que leur enfant fait de bien. Être félicité est bon pour l’enfant mais poussé à l’extrême, il peut développer une certaine pression à trop vouloir bien faire Autant l’accompagner à prendre conscience de ses compétences par lui-même afin qu’il ne devienne pas dépendant de la reconnaissance. Il n’y a pas que les parents qui entrent en jeu, il y a aussi l’entourage de l’enfant, à commencer par ses professeurs. Je me souviens ,en primaire, si je travaillais bien et que j’étais sage en classe, la maitresse me donnait des bons points et des cartes avec un animal dessus. Je ressens encore le plaisir intérieur quand elle m’en donnait. J’avais envie d’en avoir encore et je travaillais dur pour cela.

Quand le manque de reconnaissance s’installe

Adolescente, je faisais des études d’art. Je travaillais beaucoup. J’ai pris conscience de mon besoin de reconnaissance quand j’ai ressenti de la frustration, colère et tristesse. J’ai tout abandonné et mon estime de moimême a baissé car je me sentais nulle. Adulte, on a besoin d’être aimé et apprécié par les personnes qui ont de la valeur à nos yeux. Plus la personne est proche, plus le besoin de reconnaissance augmente, plus l’estime de soi diminue. Avant, j’avais du mal à accepter que mon conjoint ne me dise pas souvent “je t’aime”. Je ne m’aimais pas et j’avais besoin qu’il comble ce vide. C’est en apprenant à m’aimer que j’ai crée un équilibre entre nous. Au quotidien, le manque de reconnaissance peut être un véritable frein à notre épanouissement. S’en libérer est primordial.

reconnaissance de soi

Comment se détacher de la reconnaissance d’autrui? 

Enfant, on ne nous apprend pas a se reconnaître mais à minimiser voire nier nos émotions. ” C’est rien, quand on est grand, on ne pleure pas“! Les parents et les professeurs nous apprennent à cacher nos réussites pour ne pas prendre la grosse tête, avoir les chevilles qui enflent ou se reposer sur ses lauriers“. On apprend à se référer à la parole de l’adulte qui sait ce qui a de la valeur ou non. On nous enseigne à pointer du doigt les fautes, les erreurs, tout ce qui ne vas pas sur nous-même ou dans nos actions. Ma dernière vidéo porte sur l’impact de ces croyances. Dès l’enfance, nous comprenons que nos émotions sont illégitimes, qu’il faut se faire petit et que nous n’avons de la valeur que si les autres nous l’accorde. Un départ dans la vie au top !

Reprendre le pouvoir

Ces apprentissages ne font qu’augmenter notre manque de reconnaissance une fois adulte et n’ayant pas à appris a se reconnaître soi-même, nous le transmettons à nos enfants et ainsi de suite. Je vous invite à vous poser ces questions:

  • Avez-vous besoin de l’aval de l’autre en permanence? 
  • En quoi l’autre détiendrait-il la vérité absolue?  
  • Que ressentez-vous quand l’autre ne valorise pas ce que vous avez réussi
  • Quelles émotions vous habitent quand vous faites des choses pour les autres dont vous n’avez pas envie

Cette croyance nous empêche de ressentir de  l’amour et de l’estime pour soi. A présent, imaginez que cette croyance n’existe plus et que nous vivons dans un monde où les gens agissent en toute bienveillance, que l’on vous reconnaisse telle que vous êtes et que l’on vous fait des compliments ou vous félicitent pour votre travail. Que ressentez-vous? Comment réagissez-vous N’avez-vous pas envie de donner des signes de reconnaissance à votre tour? Dans notre société actuelle, il est rare d’être entourée de personnes ouvertes a la reconnaissance. Néanmoins, il existe une solution pour ressentir cet état de bien-être au quotidien: SE RECONNAITRE SOI !

Comment se reconnaître soi-même?

Se reconnaître soi-même demande avant tout de se connaitre. Plusieurs fois dans ma vie, je me suis sentie perdue, à ne pas vraiment savoir si ce que je faisais me convenait. J’ai changé plusieurs fois d’orientation professionnelle. je ne m’étais jamais posée les questions suivantes : ” Qui je suis vraiment? Qu’est-ce qu’il m’anime? ” J’étais en colère contre moi-même, mon Juge intérieur me répétait : “ T’es pas normale, tu sais pas ce que tu veux, tu vas jamais rien faire de ta vie ”. Je ne me connaissais pas, je pouvais donc pas savoir ma valeur, ressentir de l’estime pour moi, m’aimer et encore moins me reconnaître.

Prise de conscience

Tout d’abord, il est important de prendre conscience que vous êtes en manque de reconnaissance pour pouvoir faire de la place au changement. Je vous invite à vous demander :

  • Dans quel(s) domaine(s) ai-je besoin de reconnaissance? 
  • En général, est-ce que je fais les choses pour moi ou pour les autres? 
  • Est-ce que j’accorde de l’importance à moi ou au regard des autres? 
  • M’arrive t’il de sortir de ma zone de confort?
  • Qu’est-ce qu’il se passe quand je suis en manque de reconnaissance?

Vous êtes la seule personne à savoir quelles marques de reconnaissance vous avez besoin. Il est donc nécessaire de faire une introspection personnelle et apprendre à :

  • Vous respecter
  • Passer du temps rien qu’avec vous-même
  • Se libérer de ses croyances limitantes
  • S’autoriser à vous aimer
  • Vous connaitre ( valeurs, personnalité, besoins, désirs profonds…)
  • Avoir confiance en vous de façon durable
  • Avoir conscience de vos besoins, désirs, capacités, forces et limites 
  • Sortir de votre zone de confort
  • Célébrer vos réussites
  • Pratiquer la gratitude
  • Donner avant de recevoir

Se reconnaître permet d’être en paix avec soi-même, de rassurer votre “Moi enfant“, se sentir en sécurité, trouver sa voie. Se reconnaitre, c’est réussir à s’accepter dans son intégralité. Je vous invite à lire mon dernier article à ce sujet. Vous êtes responsable de ce que vous vivez, même si la vie nous trace notre chemin, elle nous laisse le pouvoir de prendre nos propres décisions.

Pour conclure …

Chacun a une relation unique avec la reconnaissance: Soit dans la dépendance, soit dans la liberté.   Avant, j’avais sans cesse besoin de reconnaissance, que ce soit en amour ou au travail. Aujourd’hui, je m’aime inconditionnellement. Je suis à ma place et j’éprouve un grand plaisir à accompagner des femmes à s’aimer et s’épanouir au quotidien.  Dépendre de personne permet de se sentir bien et de ne pas mettre notre bien-être au conditionnel. Les rapports humains ne sont pas chaleureux. Ils sont plutôt axés sur la critique, et donc d’exprimer inconsciemment ce qu’ils ne supportent pas chez soi. Dès lors que l’on s’aime, les critiques pour autrui s’envolent et laissent place à la reconnaissance.  Pour moi, la reconnaissance est le pilier de l’estime de soi et dans notre société actuelle, il en manque. Nous baignons dans la vitesse, la compétition, la performance.  Si chacun de nous apprend à s’aimer et s’entraîne à  reconnaître l’autre alors cela permettra d’améliorer les relations humaines, connaître  le bonheur et faire briller le monde!

PLACE A L’EXERCICE DU JOUR ! Je vous invite à faire preuve de reconnaissance envers vous et les autres . Quels signes de reconnaissance allez-vous vous accorder à vous-même? Comment? Quand? A qui allez-vous accorder des signes de reconnaissance cette semaine? Comment? Quand? Écrivez-les en commentaires, cela vous permettra de conscientiser votre avancée et d’aider d’autres femmes à passer à l’action!

J’espère que mon article vous a été utile, en attendant le prochain, prenez soin de vous!

Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *