Amour de soi

#10 – Vulnérabilité : En quoi est-ce une force?

La vulnérabilité est un mot que j’ai découvert au cours de mon développement personnel. Je peux vous dire qu’il vaut le détour!

Avez-vous tendance à montrer aux autres que vous êtes “forte” en toute circonstance? Au cours de votre enfance, avez-vous entendu quelqu’un vous dire qu’il ne fallait pas se montrer faible? Arrivez-vous à exprimer vos émotions telle que la peur, la tristesse ou même la colère ?

Dans cet article, je vous explique ce qu’est la vulnérabilité, en quoi est ce une force et vous invite à oser être vulnérable pour être une femme authentique et épanouie.

Qu’est-ce que la vulnérabilité?

La vulnérabilité requiert le courage d'être soi et de le montrer. Citation de Brené Brown

La définition de la vulnérabilité fait référence à la “faiblesse”, la “fragilité”, la “sensibilité”. Le mot vulnérabilité vient du latin “vulnus”, “vulneris” qui signifie “blessure”. Je vous invite à regarder le TED de René Brown sur le pouvoir de la vulnérabilité qui souligne le côté positif en disant que la vulnérabilité est au cœur de la joie, de la créativité ainsi que de l’amour! “Le degré de vulnérabilité dépend de notre sensibilité et de notre capacité d’adaptation”. Finalement, c’est créer un équilibre entre la gestion de ses émotions et être soi, alignée à ses valeurs. Toutefois, il peut être difficile d’exprimer ces émotions pour des personnes qui ne l’ont pas observé ou qui ont été privé de le faire. Notre juge intérieur qui nous rappelle nos croyances limitantes est responsable. Si vous souhaitez lire mon article à ce sujet, vous le trouverez ici.

Soit forte !

J’ai vécu un événement qui m’a mise littéralement à terre. Quand je repense à mon conjoint qui, en pleine nuit, me retrouvait, allongée au sol, une photo contre mon cœur, pleurant à chaudes larmes, j’étais vulnérable. Toutefois, je me sentais faible et impuissante. En réalité, j’étais forte car j’étais moi-même! Plus jeune, j’entendais : “Ne pleure pas, c’est rien”, “il faut être forte” et donc je m’empêchais d’être vulnérable. Je faisais en sorte de paraître forte en toute circonstance. J’ai pris l’habitude de porter un sourire de façade. Est-ce que mes mots vous parlent? Avez-vous adopté ces mécanismes de protection?

Être vulnérable, c’est être soi-même

Dernièrement, j’ai vécu un événement pas facile. Je suis passée par la colère,  la tristesse et maintenant, la joie et l’amour commencent à prendre place. Comme dirait Don Miguel Ruiz dans son livreles quatre accords toltèques”: ” je fais de mon mieux“. La vulnérabilité fait référence aux personnes qui nous entourent, des proches comme des inconnus. Je savais qu’en en parlant à mes proches, je recevrai du soutien et non des critiques. Quant aux personnes que je ne connais pas, je ne sais pas si je recevrais des commentaires péjoratifs et si c’est le cas, ce n’est pas grave: Je resterai quoi qu’il arrive authentique.

La vulnérabilité, un tabou?

Le regard de l’autre peut être important pour une femme surtout quand une voix intérieure te souffle: ” Qu’est ce que l’on va penser de toi ? ”. Dans notre société, la “femme parfaite” règne dans les médias ou magasines et cela suscite la comparaison : “Je ne suis pas assez bien, elle est plus belle que moi, plus intelligente…”. L’historique différence entre les femmes et les hommes conduit la femme à devoir montrer sa force pour se faire entendre et respecter. Une femme vulnérable suscite des critiques, des préjugés tels que: “On ne peut pas se reposer sur elle, elle arrive pas à gérer ses émotions, elle n’a pas les épaules” C’est en osant être vulnérable, en montrant que c’est une force que l’on pourra changer cet état d’esprit. Chaque femme a un potentiel qui mérite d’être exploré et valorisé.

Vulnérabilité et sérénité

La vulnérabilité, c’est s’éveiller à soi, connaître sa valeur pour s’estimer. Être authentique, à son écoute, se respecter, s’aimer, baisser sa garde.  Il y a un an, j’ai découvert ce qu’était la vulnérabilité. J’étais à un séminaire de développement personnel où je suis montée sur scène pour répondre à des questions sur moi-même. J’étais entourée de deux coachs. J’avais préparé mes réponses, ce qui ne pas m’a empêché d’être stressée par tous ces regards sur moi. Soudain, la coach me posa une question inédite. J’ai senti mes émotions monter et commencer à m’envahir : J’ai osé dire que je ne m’aimais pas. Les mots me sont échappés et j’ai fondu en larmes devant 70 personnes. Quand j’ai réalisé que j’étais filmée, j’ai commencé à paniquer. Quelles “flèches” allais-je recevoir?

L’amour inconditionnel

Soudain , tout le monde se mis à applaudir. Cela m’a saisi le cœur. L’autre coach est venu derrière moi, a pris mes bras et les a tendu vers le public. il m’a donné la force de ne pas partir en courant en me disant: “Reçois tout cet amour, cette reconnaissance, c’est pour toi !” Cela m’a nourrit intérieurement. Une femme m’a dit que j’étais un modèle pour elle , une autre femme est montée sur scène et a osé être vulnérable à son tour. Ce jour-là fut un tournant dans ma vie. J’ai décidé d’être moi-même et d’apprendre à m’aimer telle que je suis. Aujourd’hui, je suis vulnérable et sereine. Peu importe ce que l’on peut dire ou penser de moi de façon péjorative, j’ai assez d’amourpropre pour m’en protéger, je connais ma valeur pour être convaincue qu’elles ne m’appartiennent pas. 

La vulnérabilité c’est marcher sur un long fil et réussir a garder l’équilibre grâce a une excellente connaissance de soi et une  solide confiance en soi. Libérez vous de vos croyances limitantes. apprenez à vous connaître. Prenez conscience de vos ressources intérieures et ayez confiance. Acceptez vos émotions. Faites de votre vulnérabilité une force. C’est la clé pour être vous-même et être une femme épanouie. Comment? En passant à l’action! Vous vous sentez prête? je peux vous y accompagner, il suffit de me le demander 😉 Oser être vulnérable permet de montrer le chemin aux autres femmes qui ont peur de franchir le pas! Soyons toutes une source de lumière qui fera briller le monde !

Place à l’exercice du jour! 🙂 Choisissez une action qui vous permettra de vous aimer comme vous êtes, d’être bienveillante avec vous-même au quotidien. Ex: J’avais choisi de prendre le temps de me passer ma crème hydratante sur mon visage ! J’ai fais ce défi il y a un an, pendant 28 jours pour créer une habitude. Aujourd’hui, je le fais encore. Je vous prouve que ça marche! Écrivez en commentaire quel est votre défi, si vous vous lancez dans un défi 28 jours, votre ressenti, vos difficultés, tout ceci apportera aux autres femmes qui liront cet article !, J’ai hâte de vous lire!

Merci de m’avoir lu jusqu’au bout et en attendant le prochain article, prenez soin de vous! 

Stéphanie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *